François Fénelon à Sainte Mondane (Dordogne)







Chateau natal


propriété et gesion privées.

visite chateau, chambre de l'écrivain


 


 




François de Salignac de la Mothe Fénelon (1651-1715), prélat et écrivain, passa toute son enfance dans ce magnifique château qu'il quitta à l'âge de 16 ans pour le séminaire de Saint-Sulpice à Paris. Auteur des fameuses "Aventures de Télémaque", critique du gouvernement de Louis XIV, il finit sa vie archevêque de Cambrai, ville où il mourut.

Dominant les vallées de la Dordogne et de la Bouriane, le château dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées. Il a gardé intact tout son système défensif, ainsi que son imposante toiture de lauzes. Les plus anciens vestiges subsistant de nos jours remontent au XIIIe siècle, mais un premier château existait déjà depuis l'an Mil. Après avoir été un repaire cathare aux XIIe et XIIIe siècles, l'ancienne forteresse joua un rôle stratégique durant la Guerre de Cent Ans et fut assiégé à maintes reprises. Transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle, le château fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion du XVIe siècle.

Le château possède aujourd'hui d'importantes collections de meubles, d'objets d'art et d'armes anciennes, dont la surprenante diversité témoigne de la vie seigneuriale au Moyen Age et à l’ère napoléonienne.

La visite du château nous conduit donc à travers les appartements du grand homme ; toutefois seule sa chambre conserve ses meubles, chaque autre pièce illustrant la mode d’un siècle passé : antichambre aux boiseries d’époque Louis XIII et meublée Louis XIV (XVIIe siècle), chambre Louis XIV, salon Louis XV, une autre chambre Louis XVI (XVIIIe) et enfin une dernière au mobilier Empire avec pattes de lion et motifs égyptiens (début XIXe).

ddddd