Marguerite Duras à Duras ... forcément








Centre M.D. dans un immeuble de la place du couvent


Association Marguerite Duras

Centre documentation - rencontres

 


 




Le village de DURAS - près duquel Marguerite DURAS née Donnadieu habita enfant entre 8 ans et 10 ans après la mort de son père, puis quelques mois à l'âge de 17 ans et dont elle prit le nom en 1943 - est en Aquitaine en Lot-et-Garonne à 76 kms de Bordeaux, à 22 kms des villes de Marmande (Lot-et-Garonne) La Réole (Gironde) Eymet (Dordogne) et Sainte-Foy-la-Grande (Gironde).

C'est un bourg de 1300 habitants autour du château de Duras auquel les puissants ducs de Durfort Duras donnèrent trois maréchaux à la France.

La maison paternelle de Marguerite Duras est située au Platier à quelques kilomètres de Duras, vendue par la mère de Marguerite Duras, elle est actuellement en ruines, et ne se visite pas. Son père Henri Donnadieu est enterré à proximité, il était né à Villeneuve sur Lot et avait commencé sa carrière d'enseignant en Lot-et-Garonne avant de partir enseigner en Indochine où Marguerite était née le 4 avril 1914.

Le lieu dédié à Marguerite Duras dans Duras est un immeuble place du couvent géré par l'Association Marguerite Duras. Elle y organise depuis 1997 chaque année en mai des RENCONTRES MARGUERITE DURAS dans le Château de Duras ainsi que, depuis 2014, des RENCONTRES biennales importantes (troisième semaine de mai) sur 1 semaine les années pairs et des RENCONTRES moins importantes sur un week-end les années impaires